Dossier : La retraite

dossier retraite

Dossier : La retraite

Elle en fait rêver beaucoup et provoque des maux de tête aux autres. La retraite s’organise à l'avance, vraiment...très à l'avance. Pour les plus chanceux, la retraite peut être anticipée ou bien améliorée par des rachats de cotisations. Comment ? Voici quelques conseils pour guider au mieux vos clients.

 

1. Retraite anticipée

Estimer ses besoins

Il est communément admis qu'un assuré a besoin de 80% de son dernier salaire à la retraite pour maintenir son niveau de vie. Ce montant doit couvrir les dépenses incompressibles (factures, loyer...) mais également permettre à l'assuré de faire face à des dépenses imprévisibles.

Prévoire le règlement des cotisations à l'AVS

Les retraités anticipant leur départ doivent continuer à cotiser à l’AVS. C’est un budget non négligeable à prévoir dans les dépenses incompressibles.

Renoncer aux avantages de fin de carrière

Les dernières années de travail sont synonymes de valorisation importante des avoirs. Les cotisations de l’employeur sont, en effet,  généralement, plus importantes sur les 10 dernières années de carrière.

2. Rachat dans les caisses de pension

Rachats : quand les effectuer ?

Plus les rachats sont effectués tôt dans la carrière, plus les intérêts accumulés seront importants. Il est vivement conseillé d'encourager les assurés à s’occuper de leur prévoyance le plus tôt possible, ils pourront ainsi bénéficier d'une retraite optimale.

Versements : quelle stratégie ?

Mieux vaut conseiller un échelonnement des versements, plutôt que le versement en une seule fois d'un gros montant, l’économie d’impôt sera ainsi plus élevée.

Sortie en capital : quels sont les délais ?

La perception des avoirs sous forme de capital ne peut se faire que si les rachats ont été effectués au plus tard trois ans avant la retraite. Le cas échéant, il faudra rembourser les impôts économisés. 

Caisse de pension : quelle est sa solidité financière ?

Avant d'effectuer un rachat, pensez à toujours vérifier la solidité financière de la caisse de pension, son taux de couverture doit être supérieur à 100%.

 

Newsletter n°1 : 1er trimestre 2018